Pétitions

petition

 

 

 

 

Ci dessous vous trouverez différentes pétitions :

 

Loi travail : non, merci !

La ministre du travail propose une réforme qui transforme en profondeur le code du travail.

Parmi les éléments proposés dans le projet actuel 

☞  En cas de licenciement illégal, un barême indicatif est mis en place pour limité l’indemnité prud’homale/
☞  Une concertation avec les partenaires sociaux devra décider si les 11 heures de repos obligatoire par tranche de 24 heures pourront être fractionnées.
☞  Une entreprise peut, par accord, baisser les salaires et changer le temps de travail
☞  Les temps d’astreinte peuvent être décomptés des temps de repos
☞  Le dispositif « forfaits-jours », qui permet de ne pas décompter les heures de travail, est étendu
☞  Il suffit d’un accord d’entreprise pour que les heures supplémentaires soient 5 fois moins majorées.
☞  Une mesure peut-être imposée par référendum contre l’avis de 70% des syndicats.
☞  Une entreprise peut faire un plan social sans avoir de difficultés économiques.
☞  Après un accord d’entreprise, un-e salarié-e qui refuse un changement dans son contrat de travail peut être licencié.
☞  Par simple accord on peut passer de 10h à 12h de travail maximum par jour.

Le site http://loitravail.lol/ est regulierement mis à jour suivant la modification du projet de loi.

La petition est ici : https://www.change.org/p/loi-travail-non-merci-myriamelkhomri-loitravailnonmerci

 

L’appel du 19 septembre pour toutes les communes de France

Pétition lancée par l’Association des Maires de France

 

Faisons cause commune !

L’Etat a décidé de réduire de 30% les dotations accordées jusque-là aux communes et intercommunalités pour assurer leurs missions. Cette baisse massive est sans précédent et concerne chaque commune ou intercommunalité, chaque habitant, sans exception.

Souhaite-t-on que les services de proximité rendus au quotidien à 66 millions de Français disparaissent ou soient drastiquement  réduits ? Souhaite-t-on renoncer aux investissements publics ? Notre réponse est claire : c’est non !

Car concrètement, qu’est-ce que cela changerait pour vous dans une journée ordinaire ? […]

la suite et la pétition c’est ici:

https://www.change.org/p/l-appel-du-19-septembre-pour-toutes-les-communes-de-france


 

Retirez le projet de Loi Renseignement : c’est un Big Brother français.

Petition lancée par Thomas Guénolé et Katerina Ryzhakova.

Thomas Guénolé est politologue et maître de conférence en géopolitique à Sciences Po. Il enseigne également la démographie à l’Université Panthéon-Assas, a lancé “le prix du menteur en politique“.

Katerina Ryzhakova, été chef de projet auprès du député du Parlement russe Alexey Likhachev lors des élections législatives de 2008. Consultante en communication (directrice de Vox Politica), elle est aujourd’hui basée à Paris.

“Nous refusons de légaliser le droit pour les services secrets de lire tout courriel, d’écouter toute conversation téléphonique, de lire tout SMS, de mettre tout espace privé sur écoute.

Nous, représentants à divers titres de la société civile, demandons solennellement au Premier ministre Manuel Valls de retirer le projet de loi renseignement, et appelons la société civile française tout entière à se mobiliser dans ce but. …..”

 

la pétition est ici : https://www.change.org/p/retirez-le-pjlrenseignement-le-big-brother-fran%C3%A7ais-stoploirenseignement?lang=fr

 

 


 

Toutes et tous hors TAFTA ! Les citoyens d’Europe contre le traité concernant le Grand Marché Transatlantique

L’Union européenne et les États-Unis négocient un accord de libre-échange, dit PTCI ou TAFTA. Au-delà des États-Unis et de l’UE, cet « OTAN de l’économie » impacterait toute la planète. De nombreux autres accords sont également en cours de négociation, dont l’AECG ou le CETA, entre l’Union européenne et le Canada, en passe d’être conclu.

Ces négociations opaques se déroulent dans le dos des peuples d’Europe et d’Amérique du Nord. Elles visent à établir un Grand Marché Transatlantique qui consacrerait la domination des multinationales européennes et américaines au détriment des citoyens de part et d’autre de l’Atlantique.

Signez l’appel et déclarez-vous « hors TAFTA »

https://www.collectifstoptafta.org/new-signez-l-appel/

 


 

STOP TAFTA ! Non au Grand Marché transatlantique.

Le traité transatlantique (TAFTA) vise à constituer d’ici 2015 un grand espace de libre-échange, où le droit des investisseurs prendrait le pas sur celui des gouvernements élus.

Négocié en secret, ce projet ardemment soutenu par les multinationales leur permettrait d’attaquer en justice tout Etat qui ne se plierait pas aux normes du libéralisme.

L’accord de partenariat transatlantique (APT) est négocié depuis juillet 2013 par les Etats-Unis et l’Union européenne. Il prévoit que les législations en vigueur des deux côtés de l’Atlantique se plient aux normes du libre-échange établies par et pour les grandes entreprises européennes et américaines, sous peine de sanctions commerciales pour le pays contrevenant, ou d’une réparation de plusieurs millions d’euros au bénéfice des plaignants.

STOP TAFTA

 


 

TERRA NOVA

Terra Nova est un think tank progressiste indépendant ayant pour but de produire et diffuser des solutions politiques innovantes, en France et en Europe.

Les trois objectifs prioritaires de la fondation:

  • Favoriser la rénovation intellectuelle de la social-démocratie
  • Produire de l’expertise et des solutions politiques opérationnelles
  • Inscrire son action dans un réseau européen et international de think tanks progressistes

La dernière pétition lancée par Terra Nova avec d’autres organisations du même type concerne les élections européennes:
Plus d’Europe à la télé, c’est moins de populisme dans les urnes ! 

 


 

RESF :

Le Réseau éducation sans frontières, ou RESF, est un réseau composé de collectifs, de mouvements associatifs, de mouvements syndicaux, de soutiens politiques et de personnes issues de la société civile militant contre l’éloignement d’enfants étrangers scolarisés en France, causé par l’éloignement de leurs parents étrangers en situation irrégulière.

N’étant pas hiérarchisé, le réseau n’a ni président ni porte-parole : chacun de ses membres a le même statut.

RESF de l’Isère lance une pétition pour Garnik.

Pétition pour soutenir Garnik menacé d’expulsion 2 mois avant le bac

ainsi qu’une page Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *