Archive for Transparence

M. Belkasem LOUNES quitte la majorité

M. Belkasem LOUNES quitte la majorité

 

 

Lors du conseil municipal du 1er fevrier 2018, M. Belkasem LOUNES a annoncé sa démission du groupe majoritaire en faisant la déclaration ci-dessous:

Mme Le Maire,
En octobre dernier vous avez accédé à la fonction de VP de Grenoble-Alpes- Métropole tout en conservant votre poste de Maire d’Eybens. Par ailleurs et à ma connaissance, vous êtes toujours co- présidente du groupe RCSE, majoritaire au Conseil Métropolitain et membre du bureau du SMTC, un autre mandat exécutif.
Il y a donc un cumul de mandats que vous avez d’ailleurs reconnu dans votre entretien au journal d’Eybens de novembre 2017 en déclarant : « c’est un cumul qui percute nos engagements ». Le mot percuter est en l’occurrence bien choisi. Malgré cela, vous assumez ce choix de cumul et vous ajoutez cette phrase paradoxale qui me fait sourire : « je reste attachée philosophiquement au non- cumul ». Chacun interprétera cela comme il l’entend mais pour moi, c’est : « je suis contre le cumul des mandats quand cela concerne les autres mais je suis pour quand c’est moi qui cumule ».

Lire la suite …

Ce cumul de mandat qui percute nos engagements!

  
Ce cumul de mandat qui percute nos engagements!

 

Le 2 octobre dernier, nous avons découvert par voie de presse l’élection de Francie Mégevand, Maire d’Eybens, à la Vice-Présidence de la Métropole.

Cette élection intervient en même temps que la publication par les élus de la majorité de leur bilan de mi-mandat (*) dans lequel ils annoncent pourtant le respect de leur engagement de non cumul de mandat :

  • “PRINCIPE DE NON-CUMUL DES MANDATS : pas de vice-présidence de Grenoble Alpes Métropole ou d’autre mandat électif pour les élus de la majorité.” (Page 24)
  • “Francie Mégevand et Pierre Bejjaji, 1er adjoint à la Ville et également élu métropolitain, ont fait le choix de ne pas se proposer pour la vice-présidence de la métropole, afin d’exercer le plus efficacement possible leurs responsabilités eybinoises.” (Page 27)

Le Conseil d’Administration de l’association Eybens Démocratie a réagi immédiatement en organisant une rencontre entre élus et adhérents pour échanger sur cette situation. Cette rencontre qui a eu lieu le 7 novembre, a réuni une 30aine d’adhérents de l’association et d’élus de la majorité (adhérents et non adhérents), dont le Maire.

Nous avons pu entendre tous ceux qui ont souhaité s’exprimer.
Il y a consensus sur le fait qu’il s’agit bien d’un cumul de mandat en contradiction avec nos valeurs et engagements électoraux.
Pourtant, le Maire, bon nombre d’élus et quelques adhérents justifient ce cumul (**) et le soutiennent. Lire la suite …

Elections mode d’emploi – Constitution du bureau de vote

 

 

Elections mode d’emploi – Constitution du bureau de vote

 

 

Les français vont voter les dimanche 23 avril et 7 mai 2017 pour choisir leur prochain président.

Mais comment marche une élection? Nous allons essayer de vous l’expliquer.

Qu’appelle-t-on bureau de vote ?

Le bureau de vote désigne à la fois le local où s’effectuent les opérations électorales et l’autorité collégiale responsable du fonctionnement des opérations de vote, de dépouillement des bulletins et de décompte des voix.

Lire la suite …

Assemblée Générale du 11 janvier 2017

democratie

Compte Rendu de l’Assemblée générale

 

 

Plus de 40 personnes étaient présents à notre assemblée générale.

Le conseil d’administration a présenté :

  • le rapport moral : voté à l’unanimité
  • le rapport financier : voté à l’unanimité.

 

Lire la suite …

Le prix de la vie, campagne de Médecins du Monde censurée!

MDM_medicaments_header FB 851x3154

 

 

Le prix de la vie, campagne de Médecins du Monde censurée!

 

 

Certains médicaments arrivant sur le marché, comme les nouveaux traitements anti-cancéreux ou ceux pour soigner l’Hépatite C, atteignent aujourd’hui des prix exorbitants.
Le danger ? Que notre assurance-maladie ne puisse plus supporter le remboursement de traitements aux prix si élevés dont doivent pourtant bénéficier des milliers de malades.

L’ONG Médecins du Monde veut dénoncer par là le prix exorbitant de certains médicaments contre des maladies comme la leucémie ou l’hépatite C et la mainmise des laboratoires pharmaceutiques sur leur fixation.
Mais la prise de conscience citoyenne que l’ONG a voulu engendrer aura malheureusement moins d’envergure que prévue. Aucun diffuseur n’a en effet voulu prendre le risque de l’afficher afin de ne pas se fâcher avec un laboratoire pharmaceutique. C’est l’Autorité professionnelle de régulation de la publicité (ARPP) qui a émis ce conseil auprès de la société Médiatransports.
Une censure au profit des laboratoires pharmaceutiques

 

Il a pourtant été suivi à la lettre par les diffuseurs. L’ARPP explique avant tout que diffuser cette campagne publicitaires choc constituerait un risque “de réactions négatives (…) de la part des représentants de l’industrie pharmaceutique“, “en effet les entreprises ainsi mises en causes pourraient estimer qu’une telle campagne porte atteinte à leur image et leur cause un grave préjudice et décider d’agir en ce sens“. L’autorité ajoute que la référence à des maladies graves pourrait être perçue comme choquante par le public et que ces allégations chiffrées ne sont pas sourcées sur les affiches.
Malgré les nombreuses fois où Médecins du Monde et Médiatransports ont travaillé ensemble, ce dernier a répondu par la négative à la demande de l’ONG. Une réponse qui s’est généralisée. D’autres afficheurs ont en effet été sollicités tels que JC Decaux et Insert et ont à leur tour refusé de diffuser cette campagne, à la suite de l’avis de l’ARPP qui a circulé entre eux. Pour les labos pharmaceutiques, même plus besoin d’exercer un lobbying direct !

Lire la suite …

Pétition Anticor : Stop à l’opacité des lobbies

petition

 

 

 

Pétition Anticor : Stop à l’opacité des lobbies

 

Nos élus ont « le devoir de respecter l’intérêt général, les principes d’indépendance, d’objectivité, de responsabilité, de probité et d’exemplarité », mais jour après jour, des décisions vont contre la volonté citoyenne, contre le bon sens, contre la protection même de notre santé ou celle de l’environnement.

La patte des lobbies est partout mais il n’existe, aujourd’hui en France, aucune réglementation encadrant le lobbying. Alors que les associations défendant l’intérêt général œuvrent dans la transparence, y compris dans leurs actes de plaidoyer auprès des pouvoirs publics, les lobbies au service d’intérêts privés agissent dans la plus totale opacité.

Le projet de Loi « Sapin 2 » sur la transparence et la lutte contre la corruption est l’occasion de mettre fin au règne de l’opacité.

Les associations Bloom, Anticor et Sherpa ont initié une pétition demandant un réel encadrement des actions de lobbying que nous vous invitons à signer, et à partager.

Pour signer la pétition c’est ici: LA PETITION