Archive for Métropole

M. Belkasem LOUNES quitte la majorité

M. Belkasem LOUNES quitte la majorité

 

 

Lors du conseil municipal du 1er fevrier 2018, M. Belkasem LOUNES a annoncé sa démission du groupe majoritaire en faisant la déclaration ci-dessous:

Mme Le Maire,
En octobre dernier vous avez accédé à la fonction de VP de Grenoble-Alpes- Métropole tout en conservant votre poste de Maire d’Eybens. Par ailleurs et à ma connaissance, vous êtes toujours co- présidente du groupe RCSE, majoritaire au Conseil Métropolitain et membre du bureau du SMTC, un autre mandat exécutif.
Il y a donc un cumul de mandats que vous avez d’ailleurs reconnu dans votre entretien au journal d’Eybens de novembre 2017 en déclarant : « c’est un cumul qui percute nos engagements ». Le mot percuter est en l’occurrence bien choisi. Malgré cela, vous assumez ce choix de cumul et vous ajoutez cette phrase paradoxale qui me fait sourire : « je reste attachée philosophiquement au non- cumul ». Chacun interprétera cela comme il l’entend mais pour moi, c’est : « je suis contre le cumul des mandats quand cela concerne les autres mais je suis pour quand c’est moi qui cumule ».

Lire la suite …

Brèves du Conseil Municipal du 14 décembre 2017

Brèves du Conseil Municipal du 14 décembre 2017

 

 

Le point le plus important de ce conseil municipal était le débat d’orientation budgétaire (DOB) pour 2018. Le problème c’est que ce débat d’orientation budgétaire, moment crucial de la vie de notre commune, n’a malheureusement de débat que le nom, ce que nous regrettons. Le sujet a donc été clos en moins d’une demie heure.

Les mêmes points ressortent d’une année sur l’autre:

  • baisses considérables de la Dotation de l’Etat,
  • à périmètre constant, les dépenses sont maîtrisées et le désendettement est en cours.

Autre point important, l’arrivée de nouveaux élus au sein de la majorité implique aussi de revoter les indemnités des élus. C’est ce qui a été fait à l’unanimité.

Il aura fallu attendre les questions du public, pour qu’un habitant signale l’illégalité de cette délibération!

En effet “à compter du 01 janvier 2017, le nouvel indice brut terminal de la fonction publique 1022 est applicable aux indemnités de fonction des élus locaux en lieu et place de l’indice 1015.” ( au 1er janvier 2018 cet indice devrait même passer de 1022 à 1027)

Lire la suite …

AMF interpelle le gouvernement sur les compteurs Linky

compteur-linky

 

 

AMF interpelle le gouvernement sur les compteurs Linky

 

 

L’AMF (Association des Maires de France) a saisi le Premier ministre au sujet du déploiement en cours des “compteurs communiquants” de type Linky.

Rappelant que ce déploiement relève d’une décision du Gouvernement, d’un vote du Parlement et d’un processus encadré par la Commission de régulation de l’énergie (CRE), le président de l’AMF estime nécessaire et urgente une expression de l’Etat pour, d’une part, informer les maires sur les limites de leurs capacités à agir dans ce domaine et pour, d’autre part, fournir de manière objective et transparente aux habitants inquiets les réponses qu’ils attendent.

La lettre de M. Baroin est ici:

AMF_14487_COURRIER_AMF

Linky arrive sur Eybens

compteur-linky

 

 

 

Linky arrive sur Eybens

 

 

Nous avons découvert comme vous l’arrivée des compteurs Linky sur la commune dans le journal d’Eybens. La gronde est entrain de monter un peu partout en France contre ses compteurs. Nous avons interpellé nos élus sur cette problématique.

Nous avons essayé de comprendre et apprendre un peu plus sur ces compteurs.

Pourquoi des compteurs communicants comme le compteur Linky

En 2009, l’Union européenne a fixé à ses Etats membres l’objectif de déployer des compteurs d’électricité communicants dans 80% des foyers européens d’ici 2020, dès lors que la mise en place de ces compteurs donne lieu à une évaluation coûts/avantages favorable.
Développé par ERDF, gestionnaire d’une grande partie du réseau de distribution d’électricité, « Linky» désigne la nouvelle génération de compteurs électriques
qui vont être installés en France sur les six prochaines années.
Le compteur « Linky » est un compteur électrique télé paramétrable et communicant, capable de stocker et véhiculer de l’information vers l’amont (gestionnaire de réseaux, fournisseurs, prestataires de services énergétiques, etc.) ou l’aval (clients, équipements compatibles, etc.). Il comprend deux grandes familles de fonctions : la fonction de métrologie (paramétrage / mesure / comptage) et la fonction de pilotage (ex : arrêt ou démarrage de certains usages comme le chauffage ou l’eau chaude sanitaire). Lire la suite …

Renouvellement des instances citoyennes

metro

 

 

 

Renouvellement des instances citoyennes

 

Participez à la vie de la Métro !

Grenoble-Alpes Métropole renouvelle les membres de ses instances de participation citoyenne.

Associations, entreprises, chambres consulaires, habitants sont invités à candidater au sein des deux instances consultatives de la Métropole pour porter la voix de la société civile organisée et des habitants auprès des élus métropolitains.

  • Le conseil de développement (C2D) : espace d’expression et de controverse, il vise à enrichir la décision des élus sur les politiques métropolitaines (aménagement, habitat, déplacements, environnement…)
  • La commission consultative des Services Publics Locaux (CCSPL) : Interface entre les élus et les usagers, elle vise à améliorer la qualité des services publics métropolitains (assainissement, traitement des déchets…).

Inscriptions possibles jusqu’au 15 février 2016 sur le site de la Métro ici :

Ville apaisée

metro

 

 

 

Ville apaisée

 

« La Métropole apaisée » est une initiative métropolitaine dans laquelle s’engage aujourd’hui la majorité des communes du territoire (43 sur 49). Les objectifs de la ville apaisée sont:

  • des espaces urbains plus agréables à vivre pour les riverains,
  • plus conviviaux pour les visiteurs,
  • mieux adaptés aux usagers les plus vulnérables et
  • plus sûrs pour les piétons et les cyclistes.

La vitesse maximale autorisée est donc limitée à 30 km/h sur l’ensemble des rues, à l’exception de quelques axes majeurs où il est possible de rouler à 50km/h.

Ce changement de cadre est une façon de permettre à chaque mode de déplacements de :

  • prendre sa juste place
  • réduire la pollution
  • augmenter la sécurité
  • fluidifier le trafic.

Dès le 1er Janvier 2016, à Eybens comme dans 13 autres communes de la Métropole (Champagnier, Grenoble, La Tronche, Le Fontanil-Cornillon,  Miribel-Lanchâtre,  Poisat, Saint-Barthélémy-de-Séchilienne, Saint-Egrève, Saint-Georges-de-Commiers, Saint-Pierre-de-Mésage, Séchilienne, Vaulnaveys-le-haut, Vizille), la généralisation de la vitesse à 30 km/h est prévue sur de nombreux axes de circulation.

Lire la suite …

Un an de métropole

RCSE_LOGO34

 

 

Un an de métropole

 

 
À travers 9 interviews publiées successivement sur le site internet des élus métropolitaines RCSE  et les réseaux sociaux, le groupe d’élu-e-s du Rassemblement a souhaité prendre le temps d’un premier bilan après un an de Métropole. Engagés au sein de la Métropole grenobloise, les membres de l’exécutifs et président-e-s de commissions du Rassemblement ont répondu chacun à trois questions :

  • l’occasion de faire le point sur le travail engagé (ou déjà accompli),
  • leurs objectifs et axes de travail ainsi que
  • les perspectives dans leurs champs politiques respectifs pour les années à venir.

Vous trouverez ci-dessous l’interview de Francie Mégevand, maire d’Eybens et présidente de la Commission d’appel d’offres (CAO).

Lire la suite …

Participation citoyenne – Métropole

RCSE_LOGO34

 

Participation citoyenne – Métropole

 

 

Grenoble-Alpes Métropole s’est inscrite depuis sa création dans la tradition participative qui caractérise son territoire :

  • par la création de son Conseil de développement en 2000,
  • la mise en place de la Commission Consultative des Services Publics Locaux en 2003,
  • l’adoption de la Charte de la participation en 2010 et
  • l’animation de grands débats publics. Elle a associé régulièrement les habitants et acteurs du territoire.

Plus récemment, la Métropole grenobloise s’est engagée dans des démarches ambitieuses de concertation sur ses projets et politiques d’aménagement ; de plus, elle a souhaité soutenir des projets d’habitants d’envergure intercommunale, notamment avec son Fonds de Participation Intercommunal (FPI).

Lire la suite …

Lancement du nouveau Programme Local de l’Habitat

reseau-social-entreprise

 

 

Lancement du nouveau Programme Local de l’Habitat

 

 

Élaboré en partenariat avec l’ensemble des acteurs locaux, il définit les objectifs et principes de la collectivité pour répondre aux besoins en logement et indique les moyens pour y parvenir.

Document stratégique, il porte tout à la fois sur le parc public et privé, sur la gestion du parc existant et des constructions nouvelles et sur l’attention portée à des populations spécifiques. Il doit couvrir l’intégralité du territoire des communes membres et est établi pour une durée de six ans au moins.

Le PLH doit tout à la fois répondre aux besoins en logement, mais aussi favoriser la mixité sociale et le renouvellement urbain et être doté d’un dispositif d’observation de l’habitat.

La construction du nouveau PLH 2017-2022 est lancée par la Métropole à l’automne 2015. La construction de ce document stratégique qui définit la politique de l’habitat sur le territoire métropolitain est prévue de manière partenariale et concertée.
Une journée de lancement de la démarche est organisée le 24 NOVEMBRE 2015 en présence d’élus, d’acteurs de l’habitat et de représentants d’habitants.

Si vous souhaitez participer à la construction de la politique de l’habitat et notamment faire partie du groupe d’habitants présent à cette journée, merci de remplir le formulaire :

http://www.lametro.fr/374-plh-programme-local-de-l-habitat-.htm#par12399

La Métropole vous recontactera pour vous informer plus précisément du programme de cette journée et de la suite de ce travail participatif.

Brèves du Conseil Municipal du 28 mai 2015

meeting2

 

 

 Brèves du Conseil Municipal du 28 mai 2015

 

 

Les grands absents, pour raisons personnelles, de ce Conseil Municipal étaient les élus “Force de gauche”. La seule représentante ne pouvait même pas prendre toutes les “procurations”. C’était aussi le grand soir pour le PS, l’élection du premier secrétaire… Hasard ???

Le seul avantage a été du coup le vote à l’unanimité de toutes les délibérations et un Conseil Municipal fort agréable.

Nouveauté: les séances du Conseil Municipal sont enregistrés (pas filmé), et en complément du compte rendu habituel, les échanges seront mis en ligne bien tôt.

La grille tarifaire du CRC

  • Coût pour la ville :1 220 000€, recette : 200 000€
  • Fréquentation : 53% des effectifs sont des non eybinois.

Suite à ces constatations ainsi que à la complexité actuelle des tarifs, une refonte du grille tarifaire est proposée. La nouvelle grille comprend l’ajout de plusieurs tranche QF ainsi que la simplification de la grille.

Le travail sur l’année est de conclure des conventions avec les autres communes pour contribuer au fonctionnement du CRC. Une convention exemplaire existe entre Bresson et la ville d’Eybens.

Et malgré la légère augmentation des tarifs, les tarifs du CRC sont parmi les plus bas de l’agglomération.

Lire la suite …