Archive for Débat

M. Belkasem LOUNES quitte la majorité

M. Belkasem LOUNES quitte la majorité

 

 

Lors du conseil municipal du 1er fevrier 2018, M. Belkasem LOUNES a annoncé sa démission du groupe majoritaire en faisant la déclaration ci-dessous:

Mme Le Maire,
En octobre dernier vous avez accédé à la fonction de VP de Grenoble-Alpes- Métropole tout en conservant votre poste de Maire d’Eybens. Par ailleurs et à ma connaissance, vous êtes toujours co- présidente du groupe RCSE, majoritaire au Conseil Métropolitain et membre du bureau du SMTC, un autre mandat exécutif.
Il y a donc un cumul de mandats que vous avez d’ailleurs reconnu dans votre entretien au journal d’Eybens de novembre 2017 en déclarant : « c’est un cumul qui percute nos engagements ». Le mot percuter est en l’occurrence bien choisi. Malgré cela, vous assumez ce choix de cumul et vous ajoutez cette phrase paradoxale qui me fait sourire : « je reste attachée philosophiquement au non- cumul ». Chacun interprétera cela comme il l’entend mais pour moi, c’est : « je suis contre le cumul des mandats quand cela concerne les autres mais je suis pour quand c’est moi qui cumule ».

Lire la suite …

Brèves du Conseil Municipal du 14 décembre 2017

Brèves du Conseil Municipal du 14 décembre 2017

 

 

Le point le plus important de ce conseil municipal était le débat d’orientation budgétaire (DOB) pour 2018. Le problème c’est que ce débat d’orientation budgétaire, moment crucial de la vie de notre commune, n’a malheureusement de débat que le nom, ce que nous regrettons. Le sujet a donc été clos en moins d’une demie heure.

Les mêmes points ressortent d’une année sur l’autre:

  • baisses considérables de la Dotation de l’Etat,
  • à périmètre constant, les dépenses sont maîtrisées et le désendettement est en cours.

Autre point important, l’arrivée de nouveaux élus au sein de la majorité implique aussi de revoter les indemnités des élus. C’est ce qui a été fait à l’unanimité.

Il aura fallu attendre les questions du public, pour qu’un habitant signale l’illégalité de cette délibération!

En effet “à compter du 01 janvier 2017, le nouvel indice brut terminal de la fonction publique 1022 est applicable aux indemnités de fonction des élus locaux en lieu et place de l’indice 1015.” ( au 1er janvier 2018 cet indice devrait même passer de 1022 à 1027)

Lire la suite …

Brèves du Conseil Municipal du 2 février 2017

 

 

Brèves du Conseil Municipal du 2 février 2017

 

 

 

Vote du BUDGET PRIMITIF 2017
Avant la présentation du Budget Primitif, Francie Mégevand rappelle les priorités politiques qui ont présidé à son établissement:
  • Faciliter la transition numérique à tous niveaux,
  • Insister sur le dialogue citoyen (projets citoyens, GRC…)
  • Travailler à la cohésion sociale, la tranquillité publique et l’égalité des chances,
  • Accélérer la transition écologique et en priorité la transition énergétique.

Lire la suite …

Budget Participatif

images

 

Budget Participatif

 

 

Comme promis, la nouvelle municipalité mets en place un budget participatif.

Certain d’entre vous avait peut-être suivi l’atelier citoyen expliquant  le fonctionnement d’un budget participatif (le 7 mars 2015). Et maintenant c’est une réalité pour les eybinois.

Comment ça marche?

Les eybinois de plus de 14 ans peuvent proposer tous types de projets, dès lors qu’ils ont un intérêt général ou collectif et qu’ils remplissent les critères suivantes.

Lire la suite …

La Presse Libre prend son envol

presse

 

La Presse Libre prend son envol

 

 

 

Enfin ! Retenez bien cette date du 9 août. C’est peut-être bien le 9 août 2016, au coeur de l’été, que la presse indépendante en ligne aura franchi un cap décisif : la constitution d’un portail groupé d’abonnement en ligne.  La Presse Libre est née, et bien née.

La Presse Libre est un site pensé par Next INpact et Arrêt sur Images qui vous permet de vous abonner à plusieurs sites de presse en ligne en un seul paiement, à un tarif préférentiel. Vous pouvez choisir vous-même les sites qui composent votre bouquet et modifier à tout moment votre offre. C’est simple et sans engagement.

Pour l’instant, outre @si, le portail regroupe Hors Série bien évidemment, et Next Inpact. C’est peu. Mais Alternatives economiques, et Les Jours, ce nouveau venu dans la presse indépendante généraliste. Et d’autres sites devraient très vite faire partie de la troisième fournée.

Pour répondre aux premières questions que vous ne manquerez pas de poser, reportez vous donc au site de Next Inpact ou à la FAQ sur le portail lui-même.

Le site de “La Presse Libre” abonnez vous!

 

Le prix de la vie, campagne de Médecins du Monde censurée!

MDM_medicaments_header FB 851x3154

 

 

Le prix de la vie, campagne de Médecins du Monde censurée!

 

 

Certains médicaments arrivant sur le marché, comme les nouveaux traitements anti-cancéreux ou ceux pour soigner l’Hépatite C, atteignent aujourd’hui des prix exorbitants.
Le danger ? Que notre assurance-maladie ne puisse plus supporter le remboursement de traitements aux prix si élevés dont doivent pourtant bénéficier des milliers de malades.

L’ONG Médecins du Monde veut dénoncer par là le prix exorbitant de certains médicaments contre des maladies comme la leucémie ou l’hépatite C et la mainmise des laboratoires pharmaceutiques sur leur fixation.
Mais la prise de conscience citoyenne que l’ONG a voulu engendrer aura malheureusement moins d’envergure que prévue. Aucun diffuseur n’a en effet voulu prendre le risque de l’afficher afin de ne pas se fâcher avec un laboratoire pharmaceutique. C’est l’Autorité professionnelle de régulation de la publicité (ARPP) qui a émis ce conseil auprès de la société Médiatransports.
Une censure au profit des laboratoires pharmaceutiques

 

Il a pourtant été suivi à la lettre par les diffuseurs. L’ARPP explique avant tout que diffuser cette campagne publicitaires choc constituerait un risque “de réactions négatives (…) de la part des représentants de l’industrie pharmaceutique“, “en effet les entreprises ainsi mises en causes pourraient estimer qu’une telle campagne porte atteinte à leur image et leur cause un grave préjudice et décider d’agir en ce sens“. L’autorité ajoute que la référence à des maladies graves pourrait être perçue comme choquante par le public et que ces allégations chiffrées ne sont pas sourcées sur les affiches.
Malgré les nombreuses fois où Médecins du Monde et Médiatransports ont travaillé ensemble, ce dernier a répondu par la négative à la demande de l’ONG. Une réponse qui s’est généralisée. D’autres afficheurs ont en effet été sollicités tels que JC Decaux et Insert et ont à leur tour refusé de diffuser cette campagne, à la suite de l’avis de l’ARPP qui a circulé entre eux. Pour les labos pharmaceutiques, même plus besoin d’exercer un lobbying direct !

Lire la suite …

Pétition Anticor : Stop à l’opacité des lobbies

petition

 

 

 

Pétition Anticor : Stop à l’opacité des lobbies

 

Nos élus ont « le devoir de respecter l’intérêt général, les principes d’indépendance, d’objectivité, de responsabilité, de probité et d’exemplarité », mais jour après jour, des décisions vont contre la volonté citoyenne, contre le bon sens, contre la protection même de notre santé ou celle de l’environnement.

La patte des lobbies est partout mais il n’existe, aujourd’hui en France, aucune réglementation encadrant le lobbying. Alors que les associations défendant l’intérêt général œuvrent dans la transparence, y compris dans leurs actes de plaidoyer auprès des pouvoirs publics, les lobbies au service d’intérêts privés agissent dans la plus totale opacité.

Le projet de Loi « Sapin 2 » sur la transparence et la lutte contre la corruption est l’occasion de mettre fin au règne de l’opacité.

Les associations Bloom, Anticor et Sherpa ont initié une pétition demandant un réel encadrement des actions de lobbying que nous vous invitons à signer, et à partager.

Pour signer la pétition c’est ici: LA PETITION

Assises des Rassemblements le samedi 21 Mai 2016

PointsColorés

 

 

 

Assises des Rassemblements le samedi 21 Mai 2016

 

 

 

Les expériences récentes des Rassemblements citoyens, de la gauche et des écologistes ont ouvert de nouveaux espaces d’action politique. Dans un climat national, politiquement morose, elles nourrissent le débat sur les recompositions politiques en cours.

Les expériences grenobloise, eybinoise, départementale et régionale ont pu avoir lieu grâce à la mobilisation des signataires des différents appels aux Rassemblements, qu’ils soient simples citoyens, militants politiques, associatifs ou syndicalistes.

Pour continuer à interroger ce qui nous rassemble, préparer l’avenir et envisager le champ des possibles, nous proposons aux personnes qui ont participé à ces différents Rassemblements une rencontre afin de mieux se connaître, analyser les vécus, échanger les bonnes pratiques et se projeter dans l’après.

L’objectif de ces Assises des Rassemblements sera de faire avancer ces réflexions communes et de tracer des perspectives hors considérations électorales. Pour nous y aider, des bilans des différentes expériences et des regards analytiques extérieurs seront proposés. Lire la suite …

Conférence L’Habitat Groupé Participatif

people-to-people-fundraising-752x483

 

Conférence L’Habitat Groupé Participatif

 

 

 

Eybens Démocratie vous invite à une conférence sur l’Habitat Groupé Participatif, le mercredi 11 Mai à 20h à la maison des associations d’Eybens.

– Qu’est-ce qu’un habitat groupé participatif?

– Comment monter un projet d’habitat groupé participatif?
– Est-ce pour toute une vie?

Avec la participation de L.M. SAGLIO de l’association les Habiles.

Nous vous attendons nombreux pour ce temps d’échange !

13112872_1735612880023315_4080058582072823736_o

Nuit Debout à Grenoble depuis le #40Mars

people-to-people-fundraising-752x483

 

 

Nuit Debout à Grenoble depuis le #40Mars

 

 

Qui est à l’origine de la #NuitDebout ?

Plusieurs collectifs citoyens, dont Convergence des luttes ou celui formé autour de l’appel du 9 mars contre la réforme du code du travail, se sont rassemblés avec un simple mot d’ordre : « #NuitDebout On ne rentre pas chez nous » Ils ne voulaient pas se limiter à manifester contre la loi travail, mais lancer une occupation de la place de la République.

« On a voulu capitaliser sur la mobilisation du 9 mars », qui était un mouvement populaire qui a pris de court les syndicats, explique Kyllan, un étudiant de 24 ans en master de philosophie politique, également salarié dans une agence de presse. La structure est très décentralisée et le mouvement « vraiment indépendant. Convergence des luttes était à l’origine mais ça a dépassé ce collectif.». « On veut être apartisan, ne s’associer à aucun parti politique ou syndicat, des catégories qui nous semblent dépassées. »

« Dans nos méthodes, on s’inspire des Indignés, explique le jeune homme. On a des anciens de ce mouvement espagnol qui nous conseillent, notamment d’utiliser des outils de communication. » Et, de fait, ils sont pour l’instant un groupe de communication d’une petite dizaine de personnes, dont Kyllan, qui s’activent sur les réseaux sociaux ou se concentrent sur les vidéos et le streaming (diffusion de vidéos en direct).

Lire la suite …