Compte Rendu de la réunion des adhérents du 19 mai 2015

 

people-to-people-fundraising-752x483

Compte Rendu de la réunion des adhérents du 19 mai 2015

 

 

Participants : 22 adhérents + 3 invités

Dans un premier temps nous avons reçu la visite de 3 membres de Réseau Citoyens de Grenoble. le CR est ici.

 

La deuxième partie de la réunion était réservée à la présentation de l’adjoint et de son délégué à la “Transition écologique et patrimoine. Services techniques, entretien du patrimoine.”

Présentation de Nicolas RICHARD et de Henry REVERDY

Patrimoine:

 

Constatations:

  • Eybens a une patrimoine digne d’une ville de 20 000 habitants
  • pendant la période faste, beaucoup de projets neufs ont été initié au détriment de l’existant, de ce fait le patrimoine est vieillissant.
  • qualité de vie des habitants se dégrade, comme aux maisons neuves ou l’ancienne équipe n’a pas joué son rôle et a laissé à la nouvelle municipalité les travaux ainsi que le budget qui est conséquent et pèse sur le budget de la ville ( 300 000€ )

Quelques exemples de ces dernières années:

  • Tennis couvert 1 500 000€ pour 220 licenciés (environs 40 foyers eybinois)
  • Rue Molière 800 000€ pour environ 200 mètres de route pour 16 villas (16 foyers), rue refaite fin 2014 / début 2015
  • Rue Farçat 900 000€ pour 300 mètres et 36 villas et un petit immeuble ( 42 foyers) rue refaite et inaugurée juste avant les municipales 2014

La commune d’Eybens n’a pas fait comme certaines communes qui ont laissé leur voirie sans travaux pendant une longue période en attendant le transfert à la Métro, et c’est très bien.
Mais ces travaux sont beaucoup trop coûteux sur des périmètres limités. Par exemple, les rues adjacentes à la rue Molière nécessiteraient aussi une réfection et un enterrement des réseaux de lignes aériens (M. Baietto l’avait promis aux habitants). Mais on ne peut plus se permettre des rénovations à presque 1 million d’euros sur chaque rue alors que la commune a déjà 20 millions d’euros de dettes.

Transition énergétique

Si l’on veut que la société se mette à la transition énergétique, il faut que la mairie soit exemplaire et donne l’exemple.

En 2015 deux axes de travail.

Axe 1:

  • Lancement d’une étude sur les bâtiments de la ville et définir les travaux les plus pertinents
  • Etablissement d’un Planning du plus urgent au moins urgent
  • Etude d’installation des panneaux photovoltaïques et chauffe eau solaire, la ville ayant une surface de toit très conséquente

Axe 2:

  • Diminution de la consommation d’électricité ( ~30% en moins) en changeant et travaillant sur les éclairages publiques (2500 points lumineux recensés)
    • Passerelles installation de LED avec détecteur de présence
    • Odyssée
    • Gymnase des Ruires
  • Un chargé de mission “transverse” entre les différents service technique est maintenant la pour organiser et suivre l’avancée de tous les travaux.

Rénovations suivant les finances

Suivant l’état des finances, la ville envisage de rénover

  • L’école élémentaire Bel Air
  • la pelouse du stade par du synthétique
  • la maison des associations
  • “repenser” le hall de l’Odyssée

Déplacement 

  • Plusieurs “morceaux” de pistes cyclables déjà mis en place et aménagement du haut de l’avenue de la République
  • Travail en commun avec la Métro pour l’augmentation des pistes cyclables (30% de vélo en plus sur un an sur la Métropole)
  • Mise en place  d’arceaux pour garer les vélos
  • Piste cyclable sur le pont d’Eybens, plusieurs projets ont été présenté sans succès. Le travail de réflexion continue
  • Réflexion avec les habitants sur les répartitions des zones 30 et 50

Espaces verts, écologie

Pour la gestion de ses espaces verts, la ville avait déjà des pratiques vertueuses (pas de pesticides, arrosage raisonnée …)

  • La ville a décidé d’introduire la tonte raisonnée, 4 hauteurs de tailles. Ne soyez pas étonné si vous voyez des zones non tondues, c’est pour encourager la bio-diversité.
    • hauteur 1 => très souvent (ex. air de jeux)
    • hauteur 2 => on laisse pousser les pâquerettes et on tond
    • hauteur 3 => 3 à 4 fois par saison
    • hauteur 4 => 1/ an
  •  Un contrat passé avec le privé pour les tontes n’a pas été renouvelé, et revient maintenant aux équipes de la ville (15 000 € d’économie).
  • Plantation de plus de plantes vivaces (nécessitant peu d’eau) en remplacement des bulbes ( nécessitants beaucoup d’eau, d’engrais, budget “bulbes” étant de 40 000€/an !! )
  • Encouragement des plantations par les habitants

D’autres bonnes pratiques:

  • Année 2015, mise en place du tri à la mairie (inexistant jusque là)
  • Plus de numérique, moins de papiers
  • mise en place de l’utilisation du matériel écologique (assiettes, ….)
  • optimisation des véhicules villes
  • Mise en place de divers formations pour tous, Campagne à la ville, les bonnes pratiques etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *